Bientôt les vitres teintées verbalisées !

Facebooktwittergoogle_plusmail

Vitres teintées verbalisées ? Comment ça ?

Depuis le 13 avril 2016, les films teintés sont interdits sur les fenêtres avant des voitures. Cette interdiction n’a cependant pas empêché la majeure partie des gens à continuer de les utiliser. C’est pour cela que dès le 1er janvier, l’utilisation de ces films sera verbalisée, attention donc !
Pour être exact, la loi impose une transparence des carreaux supérieure à 70% (ce qui veut dire que la vitre doit laisser passer minimum 70% de lumière). Or la majorité des constructeurs automobiles fixe la transparence de leurs vitres à 30%. Si on additionne le tout, cela revient vite à dire que toute teinte supplémentaire est interdite.

 

Vitres teintées verbalisées

Et si vous continuez ?

3 points en moins et 135€ d’amende, de quoi dissuader les plus téméraires. Attention là aussi, la verbalisation et le retrait de point incombe au propriétaire de la voiture et non au conducteur. Le principal problème est qu’il est désormais nécessaire pour les personnes ayant des vitres teintées de les enlever, la mesure ne s’applique pas seulement aux nouveaux véhicules. Vous devrez donc faire appel à un professionnel pour une prestation  d’environ 85€.

 

Quelques exceptions à la règle…

Les seuls véhicules qui pourront déroger à la règle sont les suivants :
– Véhicules blindés dédiés au transport de personnes ou de marchandises
– Les véhicules aménagés pour raison médicale (sous réserve de certificat médical)
Pourquoi cette mesure ?
Les raisons sont multiples, pour permettre aux forces de l’ordre d’avoir un accès visuel à l’intérieur du véhicule, et ainsi verbaliser les infractions et comportements à risque. Le plan Vigipirate y est lui aussi pour quelque chose, cela permettra une surveillance renforcée.