warrantlygarantie pièces et main d'oeuvre 5 ans - exclusivité idgarages !

Liquide de refroidissement avec ou sans eau : conseils et préconisations

Un moteur à combustion produit énormément de chaleur qui doit impérativement être évacuée. Sans quoi le métal dont il est constitué se déformerait très rapidement, entraînant la destruction pure et simple du moteur.

liquide de refroidissement

C’est la raison d’être du circuit de refroidissement, un circuit fermé dans lequel on fait circuler rapidement un liquide caloporteur, c’est-à-dire capable de monter et de descendre très rapidement en température. L’eau est un excellent caloporteur.

Pour mettre en circulation le liquide, une pompe fonctionne en permanence directement entraînée par la rotation du moteur. On l’appelle « pompe à eau » depuis l’époque pas si lointaine où le liquide de refroidissement était simplement… de l’eau.

Le liquide est envoyé à grande vitesse dans de fins alésages autour des cylindres où se passe la combustion. Il récupère le plus de calories possible sans toutefois atteindre sa température d’ébullition.

Puis il est transporté par des durites vers les lamelles du radiateur à travers desquelles circule l’air ambiant grâce à la vitesse du véhicule. La température du liquide est transférée à l’air et le liquide refroidi repart dans le circuit. Quand le véhicule est à l’arrêt, moteur allumé, un ventilateur prend le relai et fait passer l’air à travers le radiateur.

Pour compléter le système, une durite relie le haut du radiateur et un réservoir que l’on appelle « vase d’expansion ». Comme le liquide de refroidissement se dilate et se contracte sans cesse, le vase d’expansion, rempli à moitié, sert de tampon hydraulique. C’est aussi là que l’on vérifie le niveau de liquide dans le circuit et que l’on fait l’appoint si nécessaire.

De l'eau dans le circuit de refroidissement : bonne ou mauvaise idée ?

L’eau, utilisée dans les premières décennies du moteur à explosion, présente des avantages et de nombreux inconvénients.

Elle est en effet l’un des meilleurs caloporteurs que l’on connaisse. Mais elle bout à 100°C et se transforme en glace à 0°C ce qui limite ses usages. Par ailleurs elle entraîne la corrosion des pièces métalliques. Un inconvénient moins grave maintenant que les culasses sont fabriquées en fonte d’aluminium. Mais les ailettes de la pompe à eau sont toujours vulnérables.

50% d’eau dans les liquides de refroidissement

Au fil des années, on a donc amélioré le système en mélangeant de l’antigel à l’eau déminéralisée puis des additifs anti-corrosion pour protéger les pièces mobiles de la pompe à eau, les joints en caoutchouc et papier.

Les mélanges actuels, répartis en plusieurs catégories et reconnaissables à leur couleur contiennent à peu près

  • 50% d’eau déminéralisée,
  • 47% de mono-éthylène-glycol,
  • 3% d’additifs.

Ainsi, le mélange reste liquide jusqu’à des températures de -20°C en hiver et certains supportent même de descendre à -35°C.

Rajouter de l’eau change les propriétés

Le mélange repousse également la température d’ébullition jusqu’à 180°C pour certains liquides de refroidissement.

Il est facile de comprendre que si l’on est amené à rajouter de l’eau (toujours déminéralisée) dans le circuit de refroidissement, on change les proportions du mélange qui n’aura plus les mêmes caractéristiques thermodynamiques et ne protègera plus aussi bien le circuit.

Donc, la solution de l’eau rajoutée doit toujours être considérée comme exceptionnelle et devra être compensée le plus tôt possible par une vidange totale du circuit et le remplacement du liquide de refroidissement. Il vaut mieux rajouter de l’éthylène-glycol pur.

    Peut on mélanger plusieurs liquides de refroidissement ?

    Attention au mélange des couleurs ! Les couleurs des liquides de refroidissement permettent d’identifier leurs composition et usages.

    Vert ou bleu (type C), les adjuvants sont d’origine minérale (pétrole). Bien suivre les préconisations constructeur pour les utiliser. Ils sont les moins chers mais durent moins longtemps et protègent moins bien le moteur.

    Jaune, rose ou rouge (type D/G), ils sont d’origine organique. Certains liquides de refroidissement de type D sont universels. On peut donc les ajouter à des circuits contenant du liquide vert ou bleu. Mais sans cette particularité « universel » le mélange des liquides organiques et minéraux est déconseillé : il entraine la formation d’un précipité qui obstrue durites et radiateur.

    Découvrez le prix moyen pour remplacement et purge de liquide de refroidissement.

      Trouver un garage en France

      Garage Nouvelle-Aquitaine

      Garage Occitanie

      Garage Normandie

      Garage Hauts-de-France

      Garage Pays de la Loire

      Garage Auvergne-Rhône-Alpes

      Garage Bourgogne-Franche-Comté

      Garage Provence-Alpes-Côte d'Azur

      Garage Grand Est

      Garage Centre-Val de Loire

      Garage ile-de-France

      Garage Bretagne

      Pourquoi choisir iDGARAGES ?

    • 4200 garages partenaires
    • Remise négociée jusqu'à -40%
    • Prise de RDV en ligne 24/7
    • Garantie 5 ans pièces/main d'œuvre
    • +30 000 Avis clients vérifiés
    • Besoin d'aide ?

      Nos équipes vous répondent au

      01.84.79.38.60

      du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00

      le samedi de 9:00 à 13:00.