warrantlygarantie pièces et main d'oeuvre 5 ans - exclusivité idgarages !

Comment éviter les pannes auto courantes ?

Il n’est pas facile d’anticiper ni d’empêcher la plupart des grosses pannes mécaniques dues à la casse d’un élément ou à la défaillance d’un équipement électronique. Mais les pannes les plus courantes sont aussi les plus faciles à éviter avec de bonnes routines d’entretien. Le problème majeur, dans le domaine des pannes fréquentes, n’est pas mécanique. Il est humain et s’appelle la procrastination. C’est cette fâcheuse tendance que l’on a tous plus ou moins à remettre à plus tard ce que l’on sait avoir intérêt à régler tout de suite. Dans le domaine automobile, cela commence par un bruit inhabituel, des fumées blanches à l’échappement, une odeur suspecte, une conduite moins fluide, etc. Et le mauvais réflexe qui prend l’aspect d’une petite voix dans la tête : « je verrai ça demain, ça va sans doute s’arranger ». Finissons-en tout de suite avec cette croyance néfaste : cela ne va pas s’arranger. Il faut s’en occuper.

Un niveau d’huile trop faible

Le lubrifiant du moteur est un consommable. Il s’use légèrement en fonction de l’utilisation. Plus le véhicule avance en âge, plus la proportion d’huile consommée augmente. C’est normal. C’est pour cela que tous les moteurs à combustion ont une jauge à huile et un orifice de remplissage. Si l’on ne s’en occupe pas, le niveau d’huile dans le moteur baisse, la lubrification des pièces mobiles est de moins en moins bonne, la température monte et, avec la dilatation des métaux, des déformations apparaissent. Il en résulte rupture du joint de culasse, déformation de la culasse, casse moteur. Dans tous les cas, c’est la pire panne sur un véhicule. Il faut soit changer le moteur soit changer de voiture.

Pour éviter ce problème fréquent, retirez la jauge de niveau d’huile et essuyez-la avec un chiffon tous les mois environ, sur moteur froid,. Puis remettez-la en place et ressortez-la une nouvelle fois. Le niveau d’huile apparaitra sur l’échelle graduée au bout de la jauge. Refaites le niveau avec soin en utilisant une huile adaptée à votre moteur pour être le plus près possible de la marque « max ». Attention : ne dépassez pas cette marque sinon votre moteur s’emballera au prochain démarrage et il cassera. Ensuite, quand vous atteignez le kilométrage prévu par le constructeur, faites faire une vidange. Sinon l’huile se détériore de plus en plus et devient beaucoup moins efficace.

Un manque de liquide de refroidissement

Quand le moteur manque de liquide de refroidissement, les échanges thermiques entre le bloc moteur et le radiateur ne se font plus. La température monte et c’est la rupture assurée du joint de culasse.

Pour évitez cette panne courante, vérifiez régulièrement le niveau dans le vase d’expansion. S’il en manque, refaites le niveau avec du liquide de refroidissement conforme avec votre moteur. Si vous devez refaire cette opération trop souvent, parlez-en à votre garagiste : il y a peut-être une fuite.

Une panne de batterie

Les batteries n’aiment pas trop l’hiver et le grand froid peut provoquer des décharges soudaines de cet équipement. Il existe deux types de batterie pour les voitures avec moteur à combustion. Les batteries étanches sont hermétiques et ne nécessitent aucun entretien. Quand elles sont usées, il faut les remplacer Les batteries à bouchon demandent de l’entretien car le niveau de l’électrolyte peut baisser avec les grosses chaleurs ou figer par grands froids.

Afin de ne pas être confronté à cette situation, ouvrez de temps à autre les bouchons des compartiments de la batterie, vérifiez que les éléments sont bien immergés. Sinon, complétez le niveau avec de l’eau distillée.

Une usure ou une crevaison des pneumatiques

Seule partie de votre voiture en contact avec la route, les pneumatiques s’usent régulièrement. C’est cette usure qui dissipe l’énergie des freinages, des virages et de l’accélération. Mais il arrive un moment où cette usure devient dangereuse. Elle peut provoquer des pertes de contrôle du véhicule ou l’éclatement d’un pneu. Par ailleurs, un pneumatique est prévu pour fonctionner avec une certaine pression d’air. Trop de pression augmentent l’usure et pas assez compromet la sécurité.

La solution simple est de vérifier régulièrement la pression des pneus et compensez si nécessaire. Attention, s’ils sont chauds, comptez 0,3 bars de plus que les préconisations constructeur. Vérifiez aussi la profondeur des sculptures en regardant la marge qui reste par rapport aux témoins, ces renflements de caoutchouc au fond des rainures. Si la différence n’est plus que de 1,6 millimètres, faites remplacer les pneus. En hiver, chaussez votre voiture avec des pneus hiver. En fonction de la température, la distance de freinage et la tenue de route peuvent être améliorées de 20%.

Des problèmes de carburant

Sans parler de la panne d’essence classique, la carburation peut engendre des pannes courantes de voiture évitables. En fonction de votre motorisation, le type de carburant change. Veillez à ne pas vous tromper au moment où vous faites le plein, les conséquences pour votre moteur pourraient être dramatiques. Par ailleurs, des impuretés sont souvent présentes dans l’essence ou le gasoil. Elles s’accumulent dans le réservoir et finissent par encrasser le moteur.

Pour éviter ces problèmes fréquents, nettoyez ou changez régulièrement votre filtre à carburant, le carburateur ou les injecteurs. Évitez l’abus des carburants discount moins purs que les autres. Et ne prenez pas l’alarme niveau carburant à la légère. La réserve est prévue pour rejoindre la station service la plus proche, pas pour rouler deux jours de plus.

Un démarreur hors-service

L’hiver peut rendre le démarrage de votre véhicule compliqué. Votre démarreur contient des pièces mécaniques qui peuvent tourner moins bien par grand froid. Et les contacteurs électriques peuvent être moins efficaces.

Pour anticiper ce type de problème, si vous le pouvez, mettez votre véhicule dans un garage pour la nuit. Ne branchez ni phares, ni chauffage, ni dégivrage, ni ventilation et appuyez sur la pédale de l’embrayage avant d’enclencher le démarreur. Il aura moins de peine à tourner.

Dans tous les cas, si ces consignes d’entretien ne suffisent pas, faites appel à un spécialiste. La meilleure solution est d’utiliser notre comparateur de garages pour réaliser régulièrement une révision de votre auto. Vous trouverez le professionnel pratiquant les meilleurs prix, doté des meilleurs avis de clients et vous pourrez profiter de meilleures garanties.

Trouver un garage en France

Garage Nouvelle-Aquitaine

Garage Occitanie

Garage Normandie

Garage Hauts-de-France

Garage Pays de la Loire

Garage Auvergne-Rhône-Alpes

Garage Bourgogne-Franche-Comté

Garage Provence-Alpes-Côte d'Azur

Garage Grand Est

Garage Centre-Val de Loire

Garage ile-de-France

Garage Bretagne

Pourquoi choisir iDGARAGES ?

  • 4200 garages partenaires
  • Remise négociée jusqu'à -40%
  • Prise de RDV en ligne 24/7
  • Garantie 5 ans pièces/main d'œuvre
  • +30 000 Avis clients vérifiés
  • Besoin d'aide ?

    Nos équipes vous répondent au

    01.84.79.38.60

    du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00

    le samedi de 9:00 à 13:00.